Évaluez les candidats

Qu’est-ce que « l’épreuve » ?

« L’épreuve » correspond à l’ensemble des modalités utilisées pour évaluer les compétences professionnelles des candidats. Elle est basée principalement sur une mise en situation professionnelle réalisée dans un environnement réel ou reconstitué.

Lorsqu’une mise en situation professionnelle est impossible à réaliser, il peut y avoir présentation d’un projet réalisé dans un  centre de formation ou en entreprise.

Afin d’évaluer l’ensemble des compétences professionnelles du titre professionnel, l’épreuve peut également comporter un entretien technique et/ou un questionnaire professionnel.

Téléchargez le glossaire du référentiel de certification (RC)

 

Le cadre de l’épreuve est décrit dans votre dossier technique d’évaluation (DTE).
C’est ce cadre qui vous permet d’évaluer les compétences professionnelles des candidats tel que défini par le référentiel de certification.

Vous devez le respecter, sans le modifier !

Découvrez l’épreuve

Vidéo de présentation de l'épreuve Jeu

Qu’attend-on de vous ?

En qualité de membre de jury habilité, vous êtes un professionnel confirmé et vous maîtrisez les compétences professionnelles à évaluer lors de l’épreuve. Mais lors de l’évaluation, vous devez prendre du recul par rapport à vos propres pratiques professionnelles. Vous ne vous appuyez que sur les critères d’évaluation définis par le RC et le cadre du dossier technique d’évaluation.

Mission jury épreuve

Lors d’une même session d’examen, vous pouvez rencontrer des candidats issus d’un parcours de formation et des candidats à la validation des acquis de l’expérience (VAE). Ces candidats passeront la même épreuve. Prenez compte du fait que les candidats VAE peuvent avoir une expérience fondée sur des pratiques spécifiques des entreprises où ils ont exercé. Rappelez-vous qu’il ne s’agit pas de donner des notes ou une mention.

 

En se basant sur les critères d’évaluation, il convient de vérifier si les compétences professionnelles des candidats permettent l’exercice d’un métier comme débutants opérationnels.

En vous référant aux engagements définis dans la charte de déontologie des membres du jury (neutralité, objectivité de l’évaluation, respect de la confidentialité, égalité de traitement), et selon la session d’examen, vous devrez :

  • observer le travail des candidats (gestes professionnels et résultats) lors de la mise en situation professionnelle. Sauf précisions contraires précisées dans le RC ou dans votre DTE, vous n’interférez pas auprès du candidat durant la mise en situation professionnelle. Excepté bien sûr, si la sécurité des personnes et des biens est mise en jeu ;
  • écouter les candidats lors des entretiens ;
  • les questionner sans laisser paraître vos sentiments pour les amener à présenter le meilleur d’eux-mêmes ;
  • si prévu, assurer la correction des écrits réalisés par les candidats.

La grille d’évaluation mise à votre disposition est là pour vous aider. Elle contient les critères d’évaluations définis dans le RC au regard de chaque compétence.

D’une façon générale, vous devez :

  • garder une attitude neutre et bienveillante à l’égard des candidats tout au long de l’épreuve ;
  • utiliser les outils d’évaluation mis à votre disposition dans le dossier technique d’évaluation.

Le titre professionnel peut être délivré par la VAE… Qu’est-ce que la VAE ?

Pour en savoir plus